www.perat.fr
Mon agenda

Mardi 24 octobre 2017 de 18h à 20h :
Pt Presse WeNow à Anor

Mardi 24 octobre 2017 de 8h30 à 9h30 :
Réunion Personnels CCSA à Fourmies

Mardi 24 octobre 2017 de 9h30 à 14h :
Visite Centre de Tri à Hautmont

Tout l'agenda

Permanences Le 28 octobre 2017 de 8h30 à 10h :
Je vous reçois lors de ma permanence à Anor en Mairie

Me contacter Vos droits Les 12 communes

Newsletter

Vous souhaitez vous abonner à la Newsletter :
Civilité :
Nom :
Prénom :
Email :
www.perat.fr
TNC, création de sites internet
Actions locales 19 septembre 2008
Opération CAMPUS le non de JL PERAT

actualites locales

Jean-Luc Pérat a signé la pétition "Opération campus : la France perd le Nord" lancée par son collègue de Meurthe et Moselle, Jean-Yves Le Deaut.

En effet, le plan "Opération campus" conduit par Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, prévoit d'apporter 6 milliards d'euros (dont une partie provient de la cession de participations dans EDF) à la rénovation et au développement de dix sites universitaires français afin de les doter d'une stature internationale.

Or, la sélection des sites qui s'est déroulée au mois de juin, n'a retenu, hormis trois campus parisiens, aucune université au nord d'une ligne Strasbourg-Bordeaux.

C'est ainsi que des sites pourtant clés comme ceux de Lille (qui avait pourtant le grand projet de rapprocher les trois campus actuels), de Rennes ou de Nancy-Metz, qui comptent pourtant tous plus de 50 000 étudiants, ont totalement été mis de côté.

Cette décision peut se révéler catastrophique pour ces régions, dont certaines accusent déjà d'importantes difficultés sociales et économiques. En effet, sans l'aide de l'État, elles devront financer elles-même entre 200 et 400 millions d'euros. Celles qui ne le pourront pas seront condamnées à l'exode de leur "matière grise" et au déclin.

Jean-Luc Pérat et les autres signataires de la pétition exhortent le Gouvernement à revoir sa copie pour parvenir à plus d'équité sur le territoire national et demandent que le comité de sélection soit réuni à nouveau en octobre.

En parallèle, Jean-Luc Pérat a déposé à l'Assemblée nationale une question écrite au Gouvernement reprenant ces éléments.

Toute personne souhaitant signer la pétition peut s'adresser par courriel à :  jyledeaut@assemblee-nationale.fr ou  jean-yves.le-deaut@wanadoo.fr

ou par courrier :    Permanence de Jean-Yves Le DEAUT
                               Député de Meurthe-et-Moselle
                               1er Vice-Président, du Conseil Régional de Lorraine
                               14 rue Victor Hugo - B.P. 177
                               54706  PONT-A -MOUSSON CEDEX.

Vous trouverez, ci-joint, un exemplaire de la pétition.

Consulter la pétition
Jean-Luc Pérat 12 septembre 2008
Contre les fermetures de classes et solidaire des enseignants et des élus

actualites locales

Pour exprimer son soutien aux enseignants touchés par les fermetures de classes de cette rentrée scolaire, Monsieur Jean-Luc PERAT n’a pas hésité à retourner sur les bancs de l’école en compagnies des élus Fourmisiens.

Il s’est inscrit à l’école Georges Brassens de Fourmies et a fait sa rentrée comme les enfants le mardi 2 septembre.  Cet événement avait pour objectif d’augmenter les effectifs des classes. Monsieur Jean-Luc PERAT souhaitait de cette façon, montrer son mécontentement aux autorités qui ne tiennent pas compte des difficultés de notre territoire et de l’importance d’offrir aux enfants un enseignement de qualité dans un environnement serein.

 

Jean-Luc Pérat 08 février 2008
Suppressions de sections d'enseignement - Lettre au Recteur

actualites locales Un Collectif de professeurs du lycée Jessé de Forest d'Avesnes-sur-Helpe a souhaité attirer l'attention du Député sur sur les suppressions de sections d'enseignement prévues pour la rentrée 2008 dans leur établissement. Ayant appris que de telles suppressions sont également en prévision dans d'autres établissements de Sambre-Avesnois et partageant les inquiétudes et l'incompréhension des professionnels devant le manque total de stratégie d'ensemble de cette réorganisation, Jean-Luc PERAT a adressé un courrier à Monsieur le Recteur de l'Académie de Lille. Dans sa lettre, il lui propose une rencontre afin de réfléchir à une architecture cohérente, efficace et efficiente de l'enseignement à l'échelle de notre bassin de vie assurant l'égalité réelle des chances et le développement tant humain qu'économique.

Lettre au recteur
Jean-Luc Pérat 06 février 2008
Reconduction des 6 contrats aidés de la brigade patrimoine du Guide du Pays de Trélon

actualites locales Interpellé par le Président du Guide du Pays de Trélon sur les menace pesant sur le reconduction de 6 contrats aidés au sein de la brigade patrimoine, Jean-Luc PERAT a écrit au Directeur Départemental du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (DDTEFP). Dans sa lettre, il précise que si ces personnes venaient à devoir quitter le service, ce dernier serait purement et simplement incapable de poursuivre son activité. Dans sa réponse en date du 29 janvier 2008, le DDTEFP a informé le Député que, suite à un accord conclu avec le PLIE de Fourmies et la Direction Territoriale du Conseil Général, les six contrats en question ont pu bénéficier d'une reconduction d'un an à compter de janvier 2008.

Lettre ddtefp
Reponse ddtefp
Jean-Luc Pérat 17 janvier 2008
Besoins d'ergothérapeutes en Sambre-Avesnois, Jean-Luc PERAT écrit à Madame le Ministre de la Santé

actualites locales La dyspraxie est un handicap méconnu touchant certains enfants et leur rendant difficiles la planification et l'automatisation des gestes volontaires (écriture, habillage, toilette). Elle réclame très tôt des rééducations adaptées, en particulier orthoptiques, orthophoniques, psychomotrices, psychologiques et ergothérapeutiques. Seuls ces soins associés au travail de concert des parents, enseignants et ré éducateurs sont capables d'apporter une amélioration dans la maîtrise quotidienne du handicap. En Sambre-Avesnois, faute d'ergothérapeutes en nombre suffisant, prés de quarante enfants sont en attente des rééducations adaptées. Cette situation contraint les familles à recourir à des organismes dont ce n'est pas la mission première ou à se rendre dans le Cambraisi ou le Valenciennois. Sensibilisé à ce problème par une famille de l'Avesnois dont l'un des enfants est dyspraxique, Jean-Luc PERAT a écrit à Madame le Ministre de la Santé et des Sports afin de l'alerter sur cette carence et lui demander d'intervenir. Un courrier similaire a également été adressé à Monsieur le Directeur Départemental des Affaires Sanitaires et Sociales.

Presentation dyspraxie
Lettre ministre sante
Jean-Luc Pérat

PAGES »  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 |