www.perat.fr
Mon agenda

Mardi 24 octobre 2017 de 18h à 20h :
Pt Presse WeNow à Anor

Mardi 24 octobre 2017 de 8h30 à 9h30 :
Réunion Personnels CCSA à Fourmies

Mardi 24 octobre 2017 de 9h30 à 14h :
Visite Centre de Tri à Hautmont

Tout l'agenda

Permanences Le 28 octobre 2017 de 8h30 à 10h :
Je vous reçois lors de ma permanence à Anor en Mairie

Me contacter Vos droits Les 12 communes

Newsletter

Vous souhaitez vous abonner à la Newsletter :
Civilité :
Nom :
Prénom :
Email :
www.perat.fr
TNC, création de sites internet
Actions locales 17 décembre 2009
TER Jeumont-Lille : fin de la saturation

actualites locales

Par courrier en date du 29 septembre dernier, j'ai souhaité attirer l'attention de Monsieur le Directeur Régional SNCF Nord-Pas de Calais sur la saturation et le manque de places dans le TER Jeumont-Lille le matin.

C'est avec une grande satisfaction que j'ai reçu sa réponse m'informant que dès mi-décembre une rame TER de 150 places supplémentaires sera mise en service pour cette liaison.

Courrier adressé à Mr le Directeur Régional SNCF Nord Pas de Calais
Réponse de la Direction Régionale SNCF Nord Pas de Calais
Jean-Luc Pérat 17 décembre 2009
Dossier de fermeture des laboratoires BIOFRANCE du 4 au 10 janvier 2010 - Risque médical sur l'Arrondissement d'Avesnes sur Helpe

actualites locales

Suite à ma rencontre avec Monsieur Philippe GONTIER, Médecin biologiste du Laboratoire d'Analyses Médicales de Fourmies, j'ai interpellé Monsieur le Préfet à propos de la fermeture de la société BIOFRANCE, par décision de l'Ordre des Pharmaciens, durant la période du 4 au 10 janvier 2010.

Les conséquences de cette décision sont inquiétantes et dangereuses car elles vont provoquer une désorganisation :

- du système de soins car aucune structure sur l'arrondissement, n'a les moyens logistiques d'assurer une telle couverture géographique, ni la capacité d'absorber les volumes de demandes d'analyses en jeu.

- du traitement des urgences et des services de gardes et astreintes car aucune structure sur l'arrondissement, n'a les moyens humains nécessaires pour assurer un service de gardes et astreintes et de traitement des urgences médicales pour un tel nombre d'établissements de soins géographiquement distants.

- critique en période exceptionnelle de pandémie grippale
cette décision est applicable à un moment où le dispositif de professionnels de santé devra être le plus stable face à l'épidémie grippale dont le risque d'extension ne peut qu'aggraver la situation.

- de la continuité des examens en cours
c'est une nécessité d'assurer la continuité des analyses engagées avant l'interdiction. Comment l'assurer ?

- économique de l'entreprise par la perte d'activité et ses conséquences sociales
L'entreprise emploie 90 salariés.

- des laboratoires affiliés et/ou sous contrat avec BIOFRANCE
8 laboratoires risquent d'être impactés par une telle décision!

Face à cette situation complexe et obligatoirement à risque dans son application,  j'ai sollicité Monsieur le Préfet pour qu'une décision adaptée soit prise pour éviter un tel risque de fermeture au détriment de notre population qui serait de fait injustement sanctionnée.

En date du 3 décembre dernier, j'ai reçu un courrier de Monsieur le Préfet m'informant qu'il avait prescris un examen de ce dossier.

Courrier adressé à Mr le Préfet
Jean-Luc Pérat 17 décembre 2009
Accompagnement de l'entreprise Constructions Mécaniques Avesnoises (CMA) de Maroilles

actualites locales

En date du 10 octobre dernier, j'ai rencontré Monsieur Jean-Marie SCULFORT, Maire de Maroilles, et Messieurs HAYOT père et fils, pour faire le point sur la situation de leur entreprise Constructions Mécaniques Avesnoises (CMA).

Du fait de la crise, cette entreprise rencontre d'importantes difficultés. En effet, elle est confrontée à une baisse conséquente de ses commandes, à une diminution des garanties financières accordées d'ordinaire par ses banquiers (ce malgré les engagements pris par le secteur bancaire devant le Président de la République), et à des frais supplémentaires exceptionnels pour réparer les dégâts causés par un orage sur leur système électrique. Malgré tout cela, l'entreprise n'a pas licencié et a eu recours au chômage partiel.

J'ai donc écrit à Monsieur le Sous-Préfet en date du 12 et 21 octobre afin de l'informer et de lui demander d'accompagner de façon urgente cette entreprise et ses salariés, et de les aider en engageant toutes les démarches en son pouvoir.

Par courrier en date du 28 octobre, ce dernier m'a informé avoir immédiatement saisi les services fiscaux et l'URSSAF afin de réaliser un examen attentif de la situation.

Suite à ma démarche, l'entreprise a reçu un remboursement d'impôt société par le Service des Impôts aux Entreprises de Le Quesnoy, et a obtenu un report de paiements de ses charges sociales.

Cependant, l'URSSAF, en contrepartie de sa proposition de moratoire sur les charges sociales, exige une garantie portant sur les créances. J'ai sollicité de nouveau Mr le Sous-Préfet afin qu'il intervienne auprès d'OSEO pour qu'elle cautionne CMA vis à vis de l'URSSAF et de ses clients belge, car la garantie demandée est déjà consentie à une autre société.

J'ai également sollicité Madame la Directrice Départementale du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle de Valenciennes afin qu'elle valide l'élection du délégué du personnel de CMA et débloque ainsi le versement par l'Etat de sa participation au plan de chômage partiel.

Jean-Luc Pérat 15 décembre 2009
Le 1er Prix International Théophile Legrand de l'Innovation Textile remis à l'Ecomusée de l'avesnois

actualites locales

A l'auditorium du musée du textile et de la vie sociale à Fourmies le 24 octobre dernier, j'ai participé à la remise du 1er Prix Théophile Legrand de l'Innovation Textile.

Ce concours international gratuit a pour but de favoriser l'innovation textile, la recherche, l'émulation et l'imagination en mettant en avant la création technique ou industrielle.

6 candidats internationaux (français, Belge et Tunisien) ont présenté leur projet au comité des experts et des membres du jury le mercredi 23 septembre à Paris : Ahmed Hammouda, Daniel Henry, Aurélie Cayla, Marie Podpovitny, Christelle Reti et Clémence Vagneur.

Deux prix ont été décernés à l'Ecomusée pour récompenser deux chercheurs capables d'inventer le textile de demain.

Aurélie Cayla, Doctorante en science des matériaux à l'université USTL de Lille I et à GEMTAX, a obtenu le 1er prix (10.000 €) pour son projet. Elle a créé un textile intelligent permettant de détecter des températures spécifiques (seuil de douleur, point de fusion...) et des produits chimiques dans l'atmosphère grâce à un filage de multi-filaments chargés en Nanotubes de Carbone. Ces « capteurs textiles » pouront être utilisés dans de nombreux secteurs économiques allant du médical à la protection, en passant par le bâtiment.

Le 2ème prix (8.000 €) a été attribué à Christelle Reti, Doctorante en Chimie à l'école doctorale sciences de la matière du rayonnement et de l'environnement à l'université de Lille I, pour son projet d'ignifugation des textiles non tissés. Cette innovation consiste à thermocoller sur le textile un film à base d'un thermoplastique « biosourcé » possèdant des propriétés multifonctionnelles : « retard au feu », anti-bactériennes ou dans le domaine de l'isolation thermique...

Cette 1ème édition a rencontré un vif succès et je tiens à féliciter tous les candidats et en particulier les deux gagnantes pour leur innovation textile.

Article de la Voix du Nord du 25 octobre 2009
Jean-Luc Pérat 15 octobre 2009
1e Pierre d'un nouveau bâtiment au Centre Hospitalier de Fourmies

actualites locales

Ce lundi 5 octobre, Jean-Luc PERAT a participé à la pose de la première pierre d'un nouveau bâtiment au Centre Hospitalier de Fourmies, qui a eu lieu en présence de Alain BERTEAUX, Président du Conseil d'Administration du Centre Hospitalier de Fourmies, de Jean-Jacques THOMAS, Président du Conseil d'Administration du Centre Hospitalier d'Hirson, de Michel AUTES, Vice-Président du Conseil Régional Nord Pas de Calais en charge de la Santé et de Philippe DEBOOSERE, Directeur des Centres Hospitaliers de Fourmies et d'Hirson.

Cette construction accueillera l'IRM obtenue grâce au soutien du Député. Elle regroupera 2 unités de psychiatrie fermées de 20 lits, un service d'hébergement de chirurgie de 21 lits, un service de soins ambulatoires de 6 places, de la pharmacie et stérilisation du Centre Hospitalier.

Au delà de l'aspect immobilier, cette première pierre symbolise également le rapprochement des hôpitaux d'Hirson et de Fourmies au sein d'une future communauté hospitalière de territoire de la Thiérache, dont Jean-Luc PERAT est à l'origine.

Vous trouverez ci-joint un descriptif du projet.

Descriptif du projet
Jean-Luc Pérat

PAGES »  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 |