www.perat.fr
Mon agenda

Mercredi 13 décembre 2017 de 10h à 12h :
Chaudière à bois énergie à Wallers-en-Fagne

Mercredi 13 décembre 2017 de 8h30 à 10h :
Rdv Mme CAUDERLIER (SAI) à Fourmies

Mercredi 13 décembre 2017 de 12h à 14h :
Repas travail projet du Territoire Avesnois à Maubeuge

Tout l'agenda

Permanences Le 16 décembre 2017 de 8h30 à 10h :
Je vous reçois lors de ma permanence à Anor - en Mairie

Me contacter Vos droits Les 12 communes

Newsletter

Vous souhaitez vous abonner à la Newsletter :
Civilité :
Nom :
Prénom :
Email :
www.perat.fr
TNC, création de sites internet
Actualités
21/02/10
Jean-Luc PERAT rassembleur pour gagner la réouverture de la Sambre.

Actualités du conseil général

C'était à Paris, le mardi 2 février 2010 qu'avait lieu une réunion importante pour le devenir du canal de la Sambre à l'Oise au Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de la Mer. Jean-Luc PERAT était présent pour défendre ce dossier et demander la réalisation du chantier de reconstruction du pont-canal de Vadencourt dans les meilleurs délais.

Les travaux pourraient débuter cet été pour une réouverture en 2013.

Voir le compte rendu de la réunion et l'article de presse de la Voix du Nord.

Compte rendu de la réunion au Ministère du 2 février 2010 Canal Sambre à l'Oise
Article de la Voix du Nord du 8 février 2010
Jean-Luc Pérat 12/02/10
Cérémonie de voeux de Jean-Luc Pérat : un Député en action

Actualités du conseil général

Lundi 25 janvier, c'est devant 400 personnes - parmi lesquelles figuraient de nombreux élus - réunies en la Salle des Fêtes Robert Dubar d 'Anor, que Jean-Luc Pérat a présenté ses voeux pour 2010 aux habitants de Sambre-Avesnois.

A cette occasion, qui marque également la moitié du mandat que les avesnois lui ont confié en 2007, il a souhaité établir un premier bilan de son action, tant locale que nationale.

Localement, après avoir présenté quelques chiffres illustrant sa mobilisation et sa disponibilité, il est revenu sur deux événements l'ayant particulièrement marqué l'année dernière : sa saisine de la Commission National de Déontologie de la Sécurité qui a participer au retour en France d'une jeune marocaine sans papiers injustement expulsée après s'être rendue dans une gendarmerie pour porter plainte pour violence; puis son émotion face aux propos diffamants tenus par un magistrat lié à l'affaire d'Outreau à l'encontre des habitants de l'Avesnois.

Il a ensuite abordé les principaux dossier du territoire sur lesquels en 2009, comme depuis deux ans et demi, il s'engage et agit :

- l'économie avec ses nombreuses actions en faveur de l'accompagnement des entreprises du territoire touchées par la crise, comme par exemple les Visseries Boulonneries de Fourmies,
- l'aménagement du territoire avec le dossier de la RN2, au sujet duquel il est intervenu le 28 janvier dernier à l'Assemblée Nationale pour, de nouveau, solliciter l'attention de l'Etat envers les populations enclavées de l'Avesnois et de la Thiérache; mais aussi la réouverture de la Sambre, pour laquelle une solution est en cours de négociation entre le Ministère de l'Ecologie et les collectivités locales partenaires du Nord et de l'Aisne,
- la santé, avec une réflexion avancée entre les médecins généralistes et les communautés de communes du Canton de Trélon pour pallier à la désertification médicale du territoire, ainsi que la création d'une communauté hospitalière au niveau du territoire de la grande Thiérache, ou encore le projet d'implantation d'un établissement pour personnes âgées dépendantes à Sars Poteries.
- l'éducation, avec la sauvegarde et le renouveau du Lycée agricole de Sains-du-Nord.
- les services publics, au travers de sa mobilisation pour pérenniser les antennes de la Maison de Justice et de la CPAM à Fourmies, ainsi que son commissariat de police.

Au niveau de l'Assemblée Nationale, il a présenté brièvement ses différentes interventions qui le classent parmi les 150 députés les plus actifs de l'hémicycle, mettant l'accent sur son engagement en faveur de l'égalité entre les sexes et des droits des femmes, ainsi que sur son action pour les sinistrés d'Haïti via son rôle de Vice-Président du groupe d'amitié France-Haïti.

Il a ensuite apporté son analyse sur quelques dossiers nationaux d'actualité :

- le débat sur l'identité nationale, lancé dans de mauvaises conditions, pour des raisons électoralistes, et qui risque de diviser la Nation au lieu de la rassembler, d'opposer au lieu d'apaiser,
la crise agricole que l'action du gouvernement a aggravée en supprimant un à un tous les dispositifs de régulation du marché,
- la réforme de la taxe professionnelle qui risque de priver les communes, les départements et les régions des moyens et de la liberté pour agir en faveur de leur population, quitte à provoquer une hausse des impôts sur les ménages,
- la réforme des collectivités locales enfin qui est  une tentative de recentralisation du pouvoir marquant un recul démocratique, tout comme le redécoupage des circonscriptions électorales qui sacrifie la notion de bassin de vie au profit de calculs politiciens.

Après ce tour d'horizon, Jean-Luc Pérat a mis à l'honneur Anne-Marie Stiévenart, Conseillère Régionale, en lui remettant la médaille de l'Assemblée Nationale. L'engagement d'Anne-Marie, qui termine son dernier mandat, restera pour tous un bel exemple de ce que la Politique, menée avec charme et intelligence, au plus près des personnes, à l'écoute de chacun et au service de tous, peut apporter de meilleur.

Enfin, avant d'inviter toutes les personnes présentes à partager le verre de l'amitié, Jean-Luc Pérat a souhaité lancer une invitation pour la commémoration du 70e anniversaire de la mort de Léo Lagrange, autre grand Homme de l'Avesnois, les 4, 5, 6 juin prochains à Avesnelles.

Extrait du Diaporama sans les vidéos
Jean-Luc Pérat 21/01/10
La réponse adressée à Pascal CAILLET, Maire de Davayat (63) au sujet du séïsme d’Haïti.

Actualités du conseil général

Interpellé par Pascal CAILLET, Maire de la Commune de Davayat située dans le Département du Puy de Dôme, dont le fils est originaire d’Haïti, Jean-Luc PERAT, vient de lui adresser une réponse en sa qualité de Vice-Président du Groupe d’Amitiés France-Haïti.

Dans cette correspondance, il informe Monsieur CAILLET de sa mobilisation avec ses collègues de l’Assemblée Nationale sous la houlette du Président et de Mme George Pau-Langevin, Présidente du groupe d’amitié France-Haïti pour mettre en place les dispositifs d’urgence dans un premier temps et agir concrètement pour la reconstruction.

A son niveau, sur un territoire élargi (Grande Thiérache, Nord, Aisne, Ardennes, Belgique), Jean-Luc PERAT s’affaire avec une association d’adoption pour décliner des actions de gestion de « l’après », probablement en direction des enfants et des lieux de vie et d’éducation (crèches).

Jean-Luc Pérat 17/12/09
Réserve Parlementaire - mon communiqué de Presse du 15 décembre 2009

Actualités du conseil général

Je souhaite vous adresser mes observations, suite aux articles « Merci qui? Christine! » et « Mère Noël » parus dans la Voix du Nord du vendredi 11 décembre 2009 et où mon nom est cité.

Certes, depuis que le système de la réserve parlementaire existe, et quel que soit le gouvernement en place, une différence de traitement a malheureusement toujours existé entre les députés, selon qu'ils siègent du côté de la majorité ou de l'opposition.

Pour ma part, je regrette vivement cette inégalité fort peu républicaine, et complètement déconnectée des réalités de chaque circonscription.

En ma qualité de député de l'opposition, j'ai droit à une enveloppe annuelle de 30.000 euros que j'accorde à 5 ou 6 projets de communes de ma circonscription, sans sectarisme ni calcul politicien.

Ma collègue de la 23e circonscription, membre de la majorité UMP-Nouveau Centre, bénéficie, quant à elle, d'une enveloppe beaucoup plus importante, de l'ordre de 280.000 à 300.000 euros!

Devant une telle différence de traitement, je pense que l'attribution d'un montant identique par habitant permettrait de respecter une réelle équité, adaptée en fonction du poids démographique de chaque territoire. Ce système aurait le mérite de la logique, de la transparence, et du respect dû à nos concitoyens, tous contribuables par ailleurs!

Quant à mon « saupoudrage », il a le mérite d'exister, et j'en suis fier! Je note simplement que s'il
n'intéresse par le Maire d'Avesnes, il a permis à d'autres communes de finaliser des projets leur tenant particulièrement à coeur, et que tel est bien plus mon objectif.

D'autre part, je précise que cette inégalité de traitement entre parlementaires n'est pas la règle au
niveau d'autres instances politiques de notre Pays.
Je prendrai l'exemple du Conseil Général du Nord où siègent Alain Poyart, Jean-Jacques Anceau, d'autres et moi-même. Chaque conseiller général perçoit une enveloppe de subventions au titre de l'AIC (action d'intérêt cantonal), afin d'aider les associations de son canton pour des manifestations festives, culturelles. Cette enveloppe est calculée de manière égalitaire, à savoir 0,22 euro par habitant... Voilà la différence.

Imaginons la réaction des élus de l'opposition départementale dont fait partie Alain Poyart, si nous,
majorité de Gauche, adoptions une autre manière d'agir!

 

Article de la Voix du Nord du 17 décembre 2009
Jean-Luc Pérat 17/12/09
Effets collatéraux du dispositif de vaccination contre la grippe h1n1.

Actualités du conseil général

Vous trouverez, ci-joint, la lettre que j'ai adressée à Monsieur le Préfet du Nord, ainsi que la réponse de ce dernier, concernant le dispositif de vaccination contre la grippe h1n1.

Même si la mobilisation publique contre le virus de la grippe h1n1 doit être saluée et soutenue, certains effets collatéraux du dispositif mis en place sont à regretter.

En effet, afin de pratiquer la vaccination de la population, il a été fait appel en priorité aux médecins et infirmières exerçant dans les établissements scolaires et les services de Protection Maternelle et Infantile (PMI).

De ce fait, pendant les quatre mois durant lesquels l'opération de vaccination est programmée, la surveillance, la prévention et les soins à destination des nourrissons, des enfants et des adolescents, population pourtant très exposée, entre autres, au risque du virus de la grippe, seront particulièrement perturbés.

J'ai donc souhaité interroger Monsieur le Préfet sur la pertinence de cette organisation. Ce dernier a assuré en retour que les réquisitions de personnel se faisaient de manière à conserver la pleine efficacité des services touchés. Je reste particulièrement mobilisé sur ce dossier.

 

Courrier adressé à Mr le Préfet du Nord
Réponse reçue de Mr le Préfet du Nord
Jean-Luc Pérat

PAGES »  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 |