www.perat.fr
Mon agenda

Lundi 26 juin 2017 de 14h à 15h :
ESAT Com. patrimoine à Féron

Lundi 26 juin 2017 de 17h30 à 18h :
Ass. générale AFAD à Fourmies

Lundi 26 juin 2017 de 18h à 21h :
Festival du film Animation à Trélon

Tout l'agenda

Permanences Le 01 juillet 2017 de 8h30 à 10h :
Je vous reçois lors de ma permanence à Anor - en Mairie

Me contacter Vos droits Les 12 communes

Newsletter

Vous souhaitez vous abonner à la Newsletter :
Civilité :
Nom :
Prénom :
Email :
www.perat.fr
TNC, création de sites internet
Actualités
09/02/12
Nouvelle intervention de Jean-Luc Pérat à l'Assemblée Nationale pour le maintien de 2 allers retours Paris-Maubeuge.

Actualités du conseil général

Jean-Luc Pérat est intervenu à l'Assemblée Nationale lors de la séance des questions orales sans débat du 2 févier. A cette occasion, il a interpellé à nouveau le Ministre chargé des Transports sur la suppression de deux allers retours entre Paris et Maubeuge et ses conséquences particulièrement négatives sur l'enclavement ferroviaire et économique du territoire.

Il a également interrogé le Ministre sur l'opportunité d'une véritable prise en compte par le SNCF de la dimension frontalière de l'Avesnois et sur sa nécessaire ouverture ferroviaire vers les territoires de Mons et de Charleroi.

Dans sa réponse, Monsieur le Ministre n'a cependant pas tenu compte des arguments avancés, réaffirmant que l'offre Paris-Maubeuge était justifiée par la comparaison avec d'autres lignes jugées similaires comme Paris-Boulogne, alors même que Boulogne-sur-Mer, en plus de 5 allers retours Corail, dispose également de deux allers retours TGV et du TERGV vers Lille...

De plus, il a tenu à préciser que la réduction du nombre de trains s'était accompagnée d'une augmentation proportionnelle de la longueur des trains restants, ce qui constitue certes une bonne nouvelle pour les usagers de Compiègne, pas pour ceux de Maubeuge ou d'Aulnoye.

Quant à la dimension transfrontalière de l'Avesnois, il a préféré botter en touche, considérant qu'elle relevait entièrement de la compétence du Conseil Régional et non de celle de l'État et de la SNCF.

Insatisfait de cette absence totale de prise en compte des intérêts et de la situation réelle de l'Avesnois, Jean-Luc Pérat poursuivra son action contre le démantèlement rampant de la desserte ferroviaire du territoire.

Pour votre parfaite information, vous trouverez, ci-joint, le texte du compte-rendu intégral de l'intervention de Jean-Luc Pérat et de la réponse de Thierry Mariani ainsi que la vidéo http://www.perat.fr/player.php?video=02022012.

Texte de la question posée par Jean-Luc PERAT au Ministre Maintien allers retours Paris-Maubeuge le 2 févrizer 2012
Jean-Luc Pérat 01/02/12
Suppressions de postes à la CPAM du Hainaut : Xavier Bertrand répond à Jean-Luc Pérat !

Actualités du conseil général

En mai et août 2011, Jean-Luc Pérat était intervenu (cf article du 03/08/11), d'abord par une question écrite à l'Assemblée, puis par courrier, auprès du Ministre de la Santé, Xavier Bertrand, afin de demander que la CPAM du Hainaut bénéficie d'une discrimination positive au niveau de la réduction de ses moyens, notamment humains.

En effet, la CPAM du Hainaut se voit contrainte de réduire son budget de 3 à 4% par an sur la période 2010-2013, ce qui l'oblige à ne remplacer que 26% de ses agents partant en retraite contre une moyenne de 54% au niveau national. L'application d'un tel traitement de choc se concrétisera par la perte de 90 emplois d'ici fin 2013.

Or, pour le Député de la Sambre-Avesnois, la situation spécifique du territoire du Hainaut (arrondissements de Valenciennes, Avesnes et Cambrai) et les difficultés économiques et sociales importantes rencontrées sa population (759.000 habitants) justifient que des  moyens supérieurs lui soient attribués, afin de garantir la qualité et l'équité de l'accompagnement des allocataires, notamment les plus fragiles.

Xavier Bertrand vient de répondre le 27 décembre dernier à la question de Jean-Luc Pérat.

Malheureusement, sa réponse n'est pas à la hauteur des attentes.

En effet, s'il affirme ne pas méconnaître les spécificités du territoire du Hainaut en matière de précarité sociale et d'accès aux soins, il justifie les baisses d'effectifs par des gains de productivité obtenus par la dématérialisation des feuilles de soins et la réorganisation des services suite à la fusion des CPAM de Maubeuge, Valenciennes et Cambrai.

Au final, sur l'ensemble des départs prévus à la CPAM du Hainaut d'ici à fin 2013 (retraites et autres départs), 40% pourront être remplacés.

Pour Jean-Luc Pérat, le compte n'y est pas. Il reste donc mobilisé aux côtés de la CPAM, afin qu'elle puisse continuer à l'avenir à rendre les services dont les habitants du Hainaut ont grand besoin.

Question écrite posée par Jean-Luc PERAT au Ministre de la Santé
Jean-Luc Pérat 30/01/12
Jean-Luc Pérat remercié par la Fédération des Industriels Charcutiers Traiteurs.

Actualités du conseil général

En mai 2011, à la demande de la Fédération des Industriels Charcutiers Traiteurs (FICT) et des Brasseurs de France, Jean-Luc Pérat avait interrogé le Secrétaire d'Etat chargé du Commerce sur l'opportunité de sortir la contribution au recyclage des déchets du champ de la négociation tarifaire avec la grande distribution.

En effet, la grande distribution, profitant d'un rapport de force commercial favorable, s'oppose à la répercussion automatique de cette contribution sur le prix facturé par les fournisseurs.

Par contre, elle souhaite contraindre ces derniers à tenir compte du montant de cette contribution dans la base servant de calcul aux ristournes qu'elle leur impose.

Afin de sauvegarder l'équilibre et l'équité, Jean-Luc Pérat avait donc suggéré que la loi vienne proscrire ces comportements.

Malheureusement, le Secrétaire d'Etat chargé du Commerce a rejeté cette proposition.

Malgré ce refus, la Fédération des Industriels Charcutiers Traiteurs a tenu à témoigner sa gratitude au Député de la Sambre-Avesnois pour son écoute et son action.

Vous trouverez, ci-joint, la question posée, la réponse du Ministre et la lettre de remerciement de la FICT.

Question écrite posée par Jean-Luc PERAT au Ministre.
Lettre de remerciement du Président de la FICT
Jean-Luc Pérat 04/01/12
Jean-Luc Pérat interroge le Président d'AREVA sur l'avenir de JSPM Jeumont.

Actualités du conseil général

Le 12 octobre 2011, Jean-Luc Pérat avait participé à l'audition de Monsieur Luc OURSEL, Président du Directoire d'AREVA, par la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale.

Faute de temps, Monsieur OURSEL n'avait pu malheureusement répondre dans le détail aux questions sur l'avenir particulier du site JSPM à Jeumont posées par le député de la Sambre-Avesnois. Ce dernier l'avait donc relancé par courrier. Il vient d'obtenir une réponse.

Dans celle-ci, le Président d'AREVA indique que son groupe met actuellement en place un plan stratégique lui permettant de s'adapter au nouveau contexte international suivant la catastrophe de Fukushima, la crise économique et la décision de certains pays, comme l'Allemagne, de réduire ou de supprimer leurs programmes nucléaires civils.

Cependant, ce plan stratégique ne devrait pas engendrer de suppressions d'emplois en France, et en particulier sur le site de Jeumont dont le savoir-faire unique dans la production et la maintenance d'équipements de réacteurs en garantit la pérennité.

Jean-Luc Pérat note toutefois une distinction subtile opérée par AREVA entre suppression de postes et non remplacement de salariés partant en retraite.

Il reste donc particulièrement mobilisé et vigilant vis à vis de l'avenir de cette entreprise cruciale pour le territoire.

Question de Jean-Luc PERAT et Réponse de Luc OURSEL Président d'AREVA
Compte rendu de la Commission des Affaires Economiques Audition de Luc OURSEL Président d'Areva
Jean-Luc Pérat 13/12/11
A propos des élections ...

Actualités du conseil général

Jean-Luc PERAT vient de transmettre aux différents abonnés sa lettre d'information du mois de décembre. Vous trouverez ci-après le contenu de ce texte :

'' Le redécoupage de la 24ième m’aura été fatal ! Je ne pouvais rivaliser équitablement au regard du nombre de militants sur la Sambre et les 3 cantons de l’Avesnois (Trélon, Solre et Avesnes Nord). Dont acte !
Je ne serai pas jugé sur mon bilan et devant les électeurs, je le regrette.

Néanmoins, je continuerai mon travail, mon engagement au service du territoire pour lui donner de l’espoir et de l’ambition.

Ma détermination restera intacte pour le bien être ou le mieux-être de mes concitoyens. C’est certainement la plus belle des récompenses de se sentir utile et reconnu par la population, finalement la seule à apprécier.''

Jean-Luc PERAT, Député.

Espoir et détermination - profession de foi de Jean-Luc PERAT
Jean-Luc Pérat

PAGES »  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 |